Travail sur Cicatrices

Lorsqu’un tissu est traumatisé : une lésion se crée, et le corps va réagir pour cicatriser la région atteinte.

Le tissu en cours de cicatrisation va garder en mémoire tout ce qu’il se passera à ce moment là.

Une réaction psychologique (peur, colère, non acceptation...), et/ou un déficit énergétique présent à cet instant peut s’inscrire dans les tissus. Ce qui risquera :

  • De retarder la cicatrisation.

  • Garder la zone cicatricielle présente, par une zone de cicatrice chéloïde.

Il est possible d’améliorer une cicatrisation, de réduire une zone chéloïde et/ou douloureuse en utilisant des techniques fasciales (ostéopathie) et énergétiques, ou en ramenant à la conscience la réaction émotionnelle.